Beurre vs margarine : un faux débat ?

Les 3 et 4 novembre derniers, c’était les Journées de sensibilisation aux maladies cardiovasculaires du CHUM, au Complexe Desjardins de Montréal. Dans le cadre de cet événement grand public, j’y ai animé un kiosque d’information sur la nutrition, une expérience que j’ai adorée !  Par ailleurs, j’ai constaté que plusieurs personnes se posaient la même question : « Beurre ou margarine, quel est le meilleur pour la santé ? ».
Ahh… le fameux débat « beurre vs margarine » ! Pour bien des gens, ça semble une obsession, mais à mon avis, on ne se pose tout simplement pas la bonne question.
Faisons le point !
Une cuillérée à table de beurre n’est pas plus calorique n’y même plus grasse qu’une cuillérée à table de margarine, et l’inverse est aussi vrai. Bien sûr, je ne recommanderais pas d’utiliser une margarine hydrogénée, puisque les gras trans qu’elle contient sont très néfastes pour la santé. Par contre, entre une margarine non hydrogénée et le bon vieux beurre traditionnel, pour moi, ça ne fait aucune différence, dans la mesure où on en consomme avec modération.
La margarine non hydrogénée est riche en acides gras mono- et polyinsaturés qui sont bons pour le cœur. Le beurre, quant à lui, est riche en acides gras saturés, nocifs pour la santé du cœur lorsqu’on en consomme en trop grande quantité. Loin de vouloir remettre en doute ces deux affirmations, je crois simplement qu’on ne doit pas accuser à tort le beurre qu’on met sur nos « toasts » chaque matin d’être responsable de notre taux élevé de cholestérol sanguin.
Et si je vous demandais plutôt : "Avez-vous consommé suffisamment de fruits et de légumes aujourd’hui ? Consommez-vous des produits céréaliers à grains entiers ? Consommez-vous régulièrement d’autres sources de protéines que la viande, comme le poisson, les légumineuses ou le tofu ?" Personnellement, je crois qu’on devrait se poser ces questions bien avant de se préoccuper de ce qu’on met sur nos rôties matinales.
Maintenant, j’imagine que vous voulez savoir ce que mange la nutritionniste ? Eh bien, sachez que depuis ma plus tendre enfance, le beurre a toujours régné au centre de la table. Bien que je n’en consomme pas souvent, je préfère le goût du beurre à celui de la margarine. Certaines personnes m’ont avoué que la margarine Becel Or au goût de beurre était absolument révolutionnaire, mais puisque je n’y ai encore jamais goûté, je ne peux pas me prononcer. Je vous laisse le soin d’essayer.
En terminant, que vous soyez beurre ou margarine, l'important, c'est d'en consommer avec modération. Rappelez-vous que pour les matières grasses comme pour l'alcool, la modération a bien meilleur goût !