Quand la cuisine vous fait de l'oeil

Est-ce que ça vous arrive d’être attiré par le frigo comme un aimant, d’avoir l’irrésistible envie de manger du chocolat ou de vous mettre la main dans le sac de chips ? On a tous, je crois, nos petits moments de faiblesse. Par contre, quand la cuisine nous fait de l’œil trop souvent, ça devient moins rigolo. Alors, pour vous aider, j’ai décidé de vous donner mes quelques trucs.
Tout d’abord, si vous avez une telle envie de manger des gâteries, c’est peut-être parce que vous vous en priver trop souvent. Se priver de certains aliments parce qu’ils sont trop gras ou trop caloriques, ce n’est jamais une bonne chose. Si vous avez un goût de chocolat, vaut mieux en manger quelques morceaux plutôt que d’essayer de se convaincre qu’un petit yogourt 0% fera aussi bien l’affaire. Tant que notre palais n’aura pas satisfait le goût tant convoité du cacao, on aura tendance à ouvrir le garde-manger et à prendre des bouchées de tout ce qui nous tombe sous la main, à la recherche de l’aliment désiré. Bien sûr, les gâteries doivent être consommées avec modération, mais s’en permette à l’occasion vous évitera de dévaliser votre frigo ou de vous empiffrer de vos gâteries préférées lorsqu’elles se retrouveront sous vos yeux.
Maintenant, si vous arriver à la maison après le travail et qu’il vous est impossible d’attendre l’heure du souper pour vous mettre quelque chose sous la dent, c’est peut-être qu’il vous manque des protéines au menu. En fait, les protéines agissent un peu comme un coupe-faim. C’est elles qui nous donnent le sentiment d’être rassasié. Qu’on parle de poisson, légumineuses, volaille, viande, noix, tofu et produits laitiers, ce sont là tous des sources de protéines. Pour éviter les fringales, je vous recommande donc d’en avoir à tous les repas. Et à cela, je rajouterais même des collations. Surtout si vous savez que le souper sera plus tard que prévu, ça vous évitera d’arriver à la maison avec un appétit monstre et d’engloutir tout sur votre passage.
Finalement, si vous succomber à l’appel du frigo par habitude plutôt que par faim, c’est peut-être que vous de ne savez plus quoi faire de vos dix doigts. En fait, lorsqu’on est assis devant l’écran d’ordinateur ou que l’on est seul à la maison, on cherche souvent de quoi se changer les idées. Malheureusement, on a parfois le réflexe de trouver refuge dans notre cuisine. Si ça vous arrive, je vous propose de changer d’air en allant prendre une marche à l’extérieur. Non seulement ça vous permettra de penser à autre chose qu’à la nourriture, mais ça fera aussi beaucoup de bien à votre moral. Et s’il pleut ? Qu’à cela ne tienne, allez donc magasiner ! Bon, je l’avoue, c’est un conseil qui s’adresse davantage à la gent féminine, mais n’empêche que ça fonctionne… pour moi du moins.
Alors voilà ! La prochaine fois que votre cuisine tentera de vous séduire, vous saurez comment ne pas succomber à son charme dès le premier regard.