S'aimer pour maigrir et non maigrir pour s'aimer


Je ne suis pas amatrice des « succes story » de perte de poids, trop souvent associées à des régimes draconiens et sans fondements, mais celle de Stéphanie Moranville m’a beaucoup touchée. Cette Québécoise dans la trentaine nous raconte son parcours dans son livre « S’aimer pour maigrir et non maigrir pour s’aimer ». Dans ces quelques pages, il n’est pas du tout question de diète miracle, mais bien de l’importance de s’aimer soi-même et d’avoir confiance en soi.
Nombreuses sont les femmes qui désirent perdre du poids dans l’espoir que ça les rendra plus heureuses. Mais si perdre quelques kilos améliore un tant soit peu notre apparence physique, ça ne veut pas dire qu’on sera nécessairement plus heureuse. Et une femme mince qui ne sourie pas, qui n’est pas bien dans sa peau, ce n’est pas attirant. Par contre, prenez une femme souriante, dynamique, avec une belle énergie, elle sera toujours plus belle, peu importe son poids.  Ce qui fait qu’on aime une personne, c’est ce qu’elle dégage, c’est ça joie de vivre, et non le chiffre qu’elle affiche sur la balance.
Bon, je sais très bien que l’apparence a son rôle à jouer dans la façon dont les autres nous perçoivent. Je sais aussi que les médias imposent aujourd’hui une très grande pression sur les femmes et leur image corporelle. Par contre, il faut se battre contre cette pression. Ne laissez jamais vos courbes vous pourrir la vie ! Ce n’est pas facile, je sais, mais il faut arrêter de se scruter à la loupe devant le miroir, cherchant nos moindres défauts. Il faut également fermer le clapet à votre pire ennemie, alias votre petite voix intérieure, qui ne se gêne jamais pour inventer des absurdités à propos de votre apparence. Si vous avez des courbes, eh bien mettez-les en valeur, dites-vous que vous êtes belle, affichez votre plus beau sourire et vous verrez que ça changera votre façon d’être pour le mieux !
Si vous avez décidé de vous prendre en main et de modifier vos habitudes de vie dans le but de perdre du poids, je vous dis Bravo ! Toutefois, sachez que votre corps ne changera pas du jour au lendemain et surtout, fixez-vous des objectifs réalistes. Chaque femme est unique et a une morphologie différente. Certaines ont les épaules et les hanches plus larges, d’autres ont une plus poitrine plus généreuse et des fesses bien garnies. On doit donc accepter que nous ne sommes pas faites sur le même moule et apprendre à s’aimer tel qu’on est. Cependant, soyons honnêtes, ce que je vous dis là n’est pas facile à faire. Même moi, je dois travailler sur mon estime presqu’à chaque jour. Mais apprendre à s’aimer, c’est la meilleur façon de retrouver une pleine confiance en soi et de prendre plaisir à la vie. Si on est trop obsédée par son corps, on ne voit plus le reste et on risque de passer à côté de plein de belles choses.
En terminant, si le fabuleux parcours de Stéphanie Moranville vous intéresse, son livre « S’aimer pour maigrir et non maigrir pour s’aimer » est publié chez BÉLIVEAU éditeur et vous le retrouverez dans la plupart des librairies.
Aujourd’hui, Stéphanie Moranville est une femme qui a pleinement confiance en elle. Elle est maintenant à la tête de Coucounage, une entreprise qui donne des conférences en entreprises sur la conciliation travail/famille (www.coucounage.com).