Muffins DOUBLE CHOCOLAT aux bananes


Enwaille, on se lâche lousse pis on fait des muffins DOUBLE CHOCOLAT!

Farine de blé entier et flocons d'avoine pour plus de fibres, pépites de chocolat noir pour moins de sucre et à peine 1/3 de tasse d'huile. On s'en tire donc pas si mal pour un dessert ou une collation aussi décadente que celle-ci.

Attention, il ne faut quand même pas en abuser ;)

Ingrédients
  • 250 ml (1 tasse) de farine de blé entier
  • 175 ml (3/4 tasse) de flocons d'avoine
  • 60 ml (1/4 tasse) de poudre de cacao
  • 85 ml (1/3) tasse de sucre
  • 15 ml (1 c. table) de poudre à pâte
  • 2,5 ml (1/2 c. à thé) de bicarbonate de soude
  • 1 pincée de sel
  • 125 ml (1/2 tasse) de pépites de chocolat noir

  • 3 bananes mûres (préserver 12 rondelles pour la déco)
  • 2 oeufs
  • 175 ml (3/4 tasse) de lait 
  • 60 ml (1/4 tasse) d'huile de canola

Méthode
  1. Préchauffer le four à 200 C (400 F).
  2. Dans un grand bol, mélanger les ingrédients secs (les 8 premiers).
  3. Dans un autre bol, mélanger à l'aide d'un mélangeur à main le reste des ingrédients. Verser ce mélange sur les ingrédients secs et mélanger à l'aide d'une spatule jusqu'à ce que la pâte soit homogène.
  4. Verser le mélange dans les moules et déposer une rondelle de banane sur chaque muffin.
  5. Mettre au four 20-25 minutes.
  6. Laisser refroidir quelques minutes et déguster lorsqu'encore tièdes. 

Pâté chinois VG


Pour faire changement, on troque la viande HÉ par des lentilles!

Temps de préparation : 35 minutes
Temps de cuisson: 25 minutes
Rendement: 4 à 6 portions

Ingrédients

  1. 2 boîtes de 540 ml de lentilles, rincées et égouttées
  2. 1 boîte (284 ml) de maïs en crème
  3. 1 boîte (199 ml) de maïs en grains, rincé et égoutté
  4. 1 oignon, haché finement
  5. 15 ml (1 c. à table) d'huile végétale
  6. 6 pommes de terre blanches moyennes, lavées, pelées et coupées grossièrement
  7. Environ 250 ml (1 tasse) de lait ou boisson de soya
  8. 15 ml (1 c. à soupe) de margarine
  9. 10 ml (2 c. à thé) de sel de céleri
Méthode

1. Laver, peler et couper les pommes de terre grossièrement. Dans une casserole non antiadhésive, amener l'eau à ébullition et faire bouillir les pommes de terre pendant 20 minutes.
2. Pendant ce temps, dans un poêlon, faire suer les oignons dans l'huile à feu moyen pendant environ 3 minutes.
3. Dans un grand bol, mélanger les lentilles avec les oignons, le maïs en grains et le maïs en crème. Saler et poivrer légèrement puis verser dans un plat de cuisson (8'' x 11''; 20 x 28 cm).

4. Quand les pommes de terre sont cuites, retirer l'eau de la casserole et ajouter la margarine et le sel de céleri. À l'aide d'un batteur électrique, battre les pommes de terre en y ajoutant progressivement le lait. Battre jusqu'à ce que la purée soit lisse et onctueuse puis l'étaler sur le mélange de lentilles.
5. Réchauffer le pâté chinois au four pendant 20 minutes à 180°C (350°F) et mettre ensuite sous le gril (à boil) pour environ 5 minutes, ou jusqu'à ce que la purée devienne légèrement dorée.

6. Savourer avec du ketchup si désiré.

Salade de haricots rouges à la cannelle


Un restant de riz, un poivron, des oignons verts, une boîte de haricots rouges et une poignée de raisins secs, c'est tout ce qu'il vous faut pour cette recette!

Temps de préparation: 15 minutes (30 minutes si vous devez faire cuire le riz)
Rendement: 4 portions

Ingrédients
  • 1 boîte (540 ml) de haricots rouges, rincés et égouttés
  • 250 ml (1 tasse) de riz jasmin cuit (ou 1/2 tasse de riz sec)
  • 1 poivron vert, coupé en petits dés
  • 2 oignons verts, hachés finement
  • 125 ml (1/2 tasse) de raisins secs
  • 2,5 ml (1/2 c. thé) de cannelle
  • 30 ml (2 c. à soupe) d'huile d'olive
  • 30 ml (2 c. à soupe) de vinaigre balsamique
  • 15 ml (1 c. à soupe) de miel
  • sel et poivre au goût
Méthode
  1. Faire cuire le riz, si ce n'est pas déjà fait.
  2. Couper le poivron et les oignons verts.
  3. Dans un grand bol, mélanger tous les ingrédients.
  4. Réfrigérer. Servir froid. 
*Se conserve 4 à 5 jours au frigo.

Pain d'épices aux bananes (sans lait ni matières grasses)


Cette recette est ma création et j'en suis très fière! Sans lait ni matières grasses, ce pain d'épices aux bananes est tout ce qu'il y a de meilleur pour vos papilles et votre santé!

Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson : 1 heure
Rendement : 8 tranches de 2,5 cm (1 pouce) d'épaisseur

Ingrédients
  • 4 bananes bien mûres
  • 2 gros oeufs
  • 500 ml (2 tasses) de farine de blé entier
  • 80 ml (1/3 tasse) de sucre
  • 5 ml (1 c. à thé) de bicarbonate de soude
  • 5 ml (1 c. à thé) de poudre à pâte
  • 5 ml (1 c. à thé) de cannelle moulue
  • 5 ml (1 c. à thé) de gingembre moulu
  • 1 pincée de sel
Méthode

1. Préchauffer le four à 180°C (350°F).
2. Dans un bol, réduire en purée les bananes et les oeufs à l'aide d'un mélangeur à main.
3. Dans autre bol, mélanger les ingrédients secs (farine, sucre, bicarbonate de soude, poudre à pâte, cannelle, gingembre et sel).
4. Incorporer les ingrédients liquides aux ingrédients secs jusqu'à ce que la pâte soit homogène.
5. Dans un moule à pain couvert de papier parchemin, verser le mélange. Mettre au four pendant 1 heure.


6. Laisser refroidir avant de démouler. 

*Truc: Tanchez le pain et emballez chaque tranche individuellement dans du papier cellophane. Vous aurez ainsi des portions pratiques pour les lunchs que vous pourrez conserver jusqu'à 6 mois au congélateur. 

Biscuits aux pépites de chocolat sans oeufs ni lait


Inspirée par la recette de biscuits sans oeufs ni lait du site VegWeb, j'ai décidé de la reprendre et d'en faire une version plus intéressante d'un point de vue nutritif : moitié moins de sucre et de gras, et ajout de flocons d'avoine et de poudre d'amande. Le résultat est délicieux et la recette se fait en un rien de temps. À vos fourneaux!

Rendement : 18 à 20 biscuits de taille moyenne
Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson : 10 minutes

Ingrédients

  • 250 ml (1 tasse) de farine de blé entier
  • 125 ml (1/2 tasse) de flocons d'avoine, mis en poudre au robot ou avec un mortier et pilon
  • 125 ml (1/2 tasse) de poudre d'amande
  • 30 ml (2 c. à table) de poudre à pâte
  • 1 pincée de sel
  • 125 ml (1/2 tasse) de pépites de chocolat noir
  • 125 ml (1/2 tasse) de sucre
  • 60 ml (1/4 tasse) d'huile de canola
  • 60 ml (1/4 tasse) d'eau
  • 5 ml (1 c. à thé) d'essence de vanille
Méthode
  1. Préchauffer le four à 350F (180C) et couvrir de papier parchemin une plaque à biscuits.
  2. Dans un grand bol, mélanger la farine, les flocons d'avoine réduits en poudre, la poudre d'amande, la poudre à pâte, le sel et les pépites de chocolat.
  3. Dans un petit bol, mélanger le sucre, l'huile, l'eau et la vanille. Verser ce mélange dans les ingrédients secs et brasser jusqu'à former une pâte homogène.
  4. Faire de petites boules de pâtes et les écraser légèrement sur la plaque à biscuits.
  5. Cuire au four pendant environ 10 minutes.
  6. Sortir la plaque du four et laisser refroidir les biscuits quelques minutes avant de les déguster avec un grand verre de lait... de soya!

Salade de macaroni rose fluo


La mode, c'est une roue qui tourne. Cette année, la roue a décidé de s'arrêter aux années 80 avec le retour en force du fluo. Je ne sais pas si j'aime ça, mais comme toutes les modes précédentes, je finirai bien par m'habituer un jour... quand ce sera le kaki et le bourgogne qui seront rendu in, évidemment. Je ferais donc mieux de commencer tout de suite à m'habituer aux couleurs néon, si je veux pouvoir en profiter le temps que ça passe. Tiens, tiens, pourquoi ne pas commencer par la bouffe? Une salade de macaroni trendy ROSE FLASH, ça vous dit?!

Rendement: 4 personnes
Temps de préparation: 20 minutes

Ingrédients
  • 500 ml (2 tasses) de macaroni de blé entier
  • 5-6 betteraves marinées, coupées en petits dés 
  • 1 pomme Granny Smith, coupée en petits dés
  • 3 branches de céleri, tranchées finement
  • 125 ml (1/2 tasse) de fromage fêta coupé en cubes
  • 45 ml (3 c. table) d'huile d'olive
  • 30 ml (2 c. table) de vinaigre de cidre
  • 10 ml (2 c. à thé) de miel
  • 5 ml (1 c. à thé) de moutarde de Dijon
Méthode
  1. Faire cuire les pâtes.
  2. Pendant la cuisson des pâtes, couper les légumes et le fêta. Dans un petit bol, mélanger les ingrédients de la vinaigrette (huile, vinaigre de cidre, miel et moutarde de Dijon)
  3. Une fois les pâtes cuites et égouttées, dans un grand bol, mélanger tous les ingrédients avec la vinaigrette.
  4. Réfrigérer pour un minimum de 2 heures. Servir froid.

Yogourt et crème glacée maison!!!


J'ai rarement été aussi fière de moi!

Wow, quand je pense que j'ai fabriqué mon propre yogourt et ma propre crème glacée! C'est tout simplement génial! C'est génial parce que...
  • C'est pas compliqué.
  • Nul besoin d'instruments ou d'appareils particuliers, pas même d'une yaourtière et d'une sorbetière. Le four et le congélo font très bien la job!
  • On sait ce qu'il y a dans le produit. Pas d'additifs ni d'agents de conservation.
  • C'est économique! Pour fabriquer 1 litre de yogourt, il vous coûtera en moyenne 3,50$. Quelle aubaine!!!

Voici quelques photos de cette expérience culinaire extraordinaire...

Incubation du lait ensemencé dans des pots en verre.


Magie! Après une nuit d'incubation au four, le lait s'est transformé en yogourt! Regardez-moi cette consistance!

L'étape #1 de la fabrication de la crème glacée... la préparation de la crème anglaise au bain-marie. Oh que ça sent bon!!

Après son séjour au congélateur et son passage dans le robot culinaire, la voici enfin, ma crème glacée!


Merci à RICARDO pour ses recettes fantastiques et à la caméra de mon nouveau cellulaire, qui me permet de vous offrir ces magnifiques photos!

Voici les liens pour les recettes:

Les confitures La Fraisonnée


Je vous partage aujourd'hui une découverte que j'ai faite un plus tôt cette année. Situé au Québec, à Clerval en Abitibi, La Fraisonnée est une entreprise bien de chez nous qui fabrique de délicieuses tartinades artisanales et sans pectine. Elle offre toute une gamme de tartinades biologiques sans sucre ajouté avec plusieurs choix de saveurs. Puisqu'elles sont disponibles en épicerie, j'en ai profité récemment pour en faire l'essai. 

Mon avis
Un pur délice! J'ai opté pour celle aux canneberges et j'ai simplement A-DO-RÉ! J'ai particulièrement aimé son goût acidulé, sa consistance unique et la présence de petits morceaux de fruits à l'intérieur. Elle accompagne très bien les rôties matinales, mais moi, c'est en dessert avec des biscuits Social Thé que je la préfère!


C'est encore mieux si on la mange à même le pot avec une cuillère. Mais attention! Je vous mets en garde, car une fois qu'on ouvre le pot, c'est difficile de s'arrêter! Cette tartinade est une véritable drogue!

Et côté nutritionnel... ?
C'est aussi un excellent produit. Peu d'ingrédients (4 au total), aucun sucre ajouté (le sucre provient de jus de fruits) ni pectine et on compte seulement 4 g de sucre et 20 Calories par portion de 15 ml (1 c. à table).


De la confiture pour vos levées de fonds?!
Sachez que la Fraisonnée offre la possibilité de vendre ses produits pour les campagnes de financement. C'est donc une excellente alternative santé aux traditionnelles barres de chocolat.

Pour plus d'info, je vous invite à visiter leur site web.

Et lors de votre prochaine visite à l'épicerie, laissez-vous tenter par les confitures de La Fraisonnée. Vous serez comblés!


Salade colorée de fraises et épinards


L'été, c'est la saison des salades! Il fait chaud et on a souvent envie d'un petit quelque chose de léger. En tout cas, moi, ça fait un mois que je suis sur un trip de salade et ça se poursuit toujours.

Il y a quelques jours, moi et mon chum avons réalisé cette magnifique salade de fraises et épinards. Nous l'avons tous les deux adorée. Par contre, mon copain m'a avoué qu'il aurait préféré un fromage plus goûteux, comme le feta. Peu importe, moi je trouve que le bocconcini était le fromage idéal. 

Voici donc la recette et à vous de choisir quel type de fromage vous désirez y ajouter.

Rendement: 4 portions
Temps de préparation : 25 minutes

Ingrédients

  • 142g (4 tasses) de bébé épinards
  • Barquette de 454g (1 lb) de fraises du Québec, équeutées et tranchées finement
  • 1 poivron jaune, coupé en petits dés
  • 1/4 d'oignon rouge, tranché finement
  • 1 pot (200g) de mini bocconcini, chaque boule coupée en deux
  • 125 ml (1/2 tasse) d'amandes émincées
  • Environ 45 ml (3 c. à table) d'huile d'olive
  • Environ 30 ml (2 c. à table) de vinaigre balsamique
  • Environ 15 ml (1 c. à table) de miel ou de sirop d'érable
  • Sel et poivre au goût

Méthode
1.Couper les fraises, le poivron, l'oignon et les bocconcini.


2.Dans un grand saladier, mettre tous les aliments ensemble (épinards, fraises, poivrons, oignons, bocconcini et amandes).

3.Dans un petit bol, mélanger l'huile avec le vinaigre et le miel.
4.Ajouter la vinaigrette à la salade et bien mélanger
5.Servir aussitôt!

Machines distributrices - 3e partie : Pistes de solutions

LesChoixSense
Les choix sensés, la campagne d'amélioration des machines distributrices du campus de l'Université de Montréal.
Contrairement à l’UQAM, d’autres projets de virage santé des machines distributrices ont relativement bien fonctionné, comme celui de l’Université de Montréal et celui de l’Hôpital Sainte-Justine. Toutefois, on a constaté une nette diminution des profits de ces machines, par opposition à une augmentation des achats effectués dans les machines ordinaires (non-santé), toujours accessibles dans ces milieux. Alors, que faire? Les machines santé sont-elles une utopie?

Je crois qu’un virage santé des machines distributrices est possible, mais pour que ce se soit bien accepté et que les impacts financiers soient réduits au minimum, on ne peut s’y prendre de n’importe quelle façon. Puisque les gens ne sont pas prêts à ce que leurs machines de chips se transforment en potager, ma solution à moi serait d’y introduire des produits santé, mais cachés sous des allures d’aliments d’exception. Par exemple, si je commercialisais ma recette de brownies aux haricots noirs, dont le goût et la texture sont quasi identiques à celle du brownie classique, on aurait un produit nutritif et probablement tout aussi populaire qu’une friandise ordinaire. Certains diront que mon idée est insensée, puisque les gens ne sauraient pas faire la différence entre un brownie santé et un qui ne l'est pas. C'est vrai, ils ne feraient probablement pas la distinction, mais d’un autre côté, on atteindrait l’objectif d’améliorer, en partie du moins, l’alimentation des gens qui achète régulièrement des produits dans les machines. En tant que nutritionniste, bien sûr que j’estime qu’une alimentation saine se veut le plus près de la terre et du naturel : fruits et légumes frais, produits peu transformés, peu sucrés et peu salés. Mais je ne suis pas prête à dire que des brownies aux haricots noirs dans une machine santé constituent un contremessage. D’après moi, si la machine indique clairement qu’il s’agit d’un produit santé, il n'y a aucun paradoxe. Mes brownies santé, pauvres en gras et en sucre, mais riches en fibres et en protéines, constituent une excellente collation nutritive. Ce n’est peut-être pas une pomme, mais c’est quand même mieux qu’une boîte de Smarties.

Enfin, je ne crois pas non plus qu’il faille faire l’éloge de la sacro-sainte alimentation. C’est bien beau avoir de belles machines remplies de fruits et légumes et de yogourts faibles en gras, soyons réalistes, les gens ne sont pas prêts et la demande n’est pas au rendez-vous. Sans doute que le nœud du problème se situe au niveau de l’éducation à la saine alimentation, mais malgré tout, il faut vivre et laisser vivre. Je suis d’avis qu’il doit toujours rester quelques aliments moins bons pour la santé dans les machines, puisqu’ils répondent tout de même à une certaine demande et à un certain besoin. De plus, consommés en de rares occasions, ces aliments constituent une source de plaisir et peuvent entièrement faire partie d’une saine alimentation.


Machines distributrices - 2e partie : Quel rôle leur donner?


Tout le temps que j'étais étudiante, j'ai toujours amené mon lunch à l'école. Et encore aujourd'hui, quand je me déplace à l'extérieur, ou même quand je vais magasiner, je traîne toujours ma bouteille d'eau et un fruit dans ma sacoche. Vous direz peut-être que je fais partie de la minorité et vous avez probablement raison. Mais là où je veux en venir, c'est que si je m'achète quelque chose dans une machine distributrice, ce n'est pas pour combler la faim qui me tenaille, mais bien pour "me payer la traite". Les barres de chocolat et les sacs de chips étant pratiquement inexistants chez moi, je perçois davantage les machines comme des distributeurs de gâteries qu'on se permet une fois de temps en temps pour se faire plaisir.


Il n’y a rien de mal dans tout ça, bien sûr. Mais le problème, c’est qu’aujourd’hui, plusieurs personnes se constituent un repas à même les machines.  Et disons qu’un dîner aux Ruffles, avec un Monster et au Joe Louis, suivi d’une pause KitKat en fin d’après-midi, ce n’est pas que j’appelle un repas équilibré. Je pense qu’on a là un problème d’éducation à la nutrition, c’est-à-dire que les machines doivent être perçues comme des dépanneurs en cas d'urgence, et non comme des cafétérias où il fait bon manger du lundi au vendredi. On doit également comprendre que ce qui s'y trouve, ce sont des aliments d'exception, et non ce qui constitue une alimentation saine. Notons toutefois que l'industrie est très ratoureuse et sait donner des allures santé à des produits qui ne le sont pas nécessairement. Je pense entres autres aux boissons énergisantes, aux eaux vitaminées sucrées, mais aussi aux muffins et aux galettes d'avoine, qui derrière leur apparence inoffensive, cachent souvent un lot important de matière grasse et de calories.

Par ailleurs, je suis au fait que dans plusieurs institutions, comme les universités, les distributrices sont souvent la seule option alimentaire disponible le soir, quand les cafétérias sont fermées. Alors que faire de ces machines et quel rôle leur donner? Produits santé ou produits d'exception? Peut-être un heureux mélange des deux? Mais encore, comment parvenir à maintenir une marge de profits acceptable? 

*Pour connaître mes pistes de solutions, je vous invite à lire mon prochain et dernier article de cette trilogie, DEMAIN, sur ce blogue!


Articles connexes:
Machines distributrices - 1ère partie : La problématique!
Machines distributrices - 3e partie : Pistes de solutions

Machines distributrices - 1ère partie : La problématique!


Échec du virage santé dans les distributeurs de l'UQAM
Photo Edouard Plante-Fréchette, La Presse

Un article de Marie Allard, paru dans La Presse du 13 juin dernier, annonçait l’échec du projet d’amélioration des machines distributrices de l’UQAM. 
Constat: les produits santé, ça ne se vend pas.
Mais pourquoi?

Actuellement, encore très peu de produits sur le marché, disponibles en format collation, répondent aux critères nutritionnels d’une alimentation saine, ce qui limite beaucoup la variété dans les distributrices santé. Ainsi, la popularité de ces machines s'en trouve affectée. Mais comment se fait-il que l'industrie tarde à s'adapter?

Bien que je sois nutritionniste, j'admets que les sachets de noix non salés, les barres tendres "full fibres" et les sachets de crudités, ce n’est pas ce qu’il y a de plus gagnant dans une machine. À mon humble avis, les gens ne sont pas encore prêts à ce genre de distributrices. Je ne crois pas non plus que c'est par des changements radicaux que nous parviendrons à modifier les habitudes alimentaires de la population. Et tant que la demande ne sera pas au rendez-vous, l'industrie ne diversifiera pas son offre de produits.

Vos commentaires sont les bienvenus!

Articles connexes:
Machines distributrices - 2e partie : Quel rôle leur donner?
Machines distributrices - 3e partie : Pistes de solutions

Brownies santé!



J'aurais bien aimé m'attribuer tous les mérites de cette recette révolutionnaire, mais ils reviennent à la nutritionniste Geneviève O'Gleman, la créatrice de ces brownies santé. Sans farine ni lait, ils conviennent parfaitement aux personnes qui sont intolérantes au gluten et au lactose.

Des brownies santé, est-ce que ça passe le test?

Mais bien sûr!

Je les ai fait goûter à plusieurs de mes amis, collègues et à mon papa pour la fête des Pères. Tous s'en sont léché les doigts! Je vous garantis que personne ne devinera qu'ils sont faits à base de haricots noirs. Shuuuut! Ce sera notre petit secret.

Rendement: 20 petits carrés
Temps de préparation: 10 minutes
Temps de cuisson: 45 minutes

Ingrédients

  • 1 boîte (540 ml) de haricots noirs, rincés et égouttés
  • 3 oeufs
  • 60 ml (1/4 tasse) d'huile de canola
  • 125 ml (1/2 tasse) de poudre de cacao
  • 125 ml (1/2 tasse) de sucre
  • 5 ml (1 c. à thé) de vanille
  • bonbons ou brisures de chocolat pour la garniture (facultatif)

Méthode:


Préchauffer le four à 180 C (350 F).

Au robot culinaire, réduire en purée lisse les haricots noirs. Ajouter le reste des ingrédients et mélanger jusqu'à ce que la pâte soit homogène. Au besoin, racler de temps à autre les rebords du robot à l'aide d'une spatule.
Transvider le mélange dans 2 moules à pain, tapissés de papier parchemin. Le papier parchemin facilitera le démoulage des brownies après la cuisson.

Ajouter la garniture désirée et enfourner pour 45 minutes.

Laisser refroidir quelques minutes, démouler, découper en petits carrés et savourer!

Muffins au FROMAGE COTTAGE... pour ceux qui N'AIME PAS le fromage cottage.


Je n'ai jamais aimé le fromage cottage! Et pourtant, j'aurais tout intérêt à en manger, car c'est très nutritif et riche en protéines. 

La dernière fois que j'y ai goûté, c'était quand j'étais toute petite. J'ai donc eu envie d'en racheter récemment pour voir si mon goût avait changé. Malheureusement, c'est aussi pire que dans mes souvenirs. Je crois même avoir fait la même grimace de dégoût que lorsque j'y ai goûté pour la première fois.

Étant donné que j'avais acheté un gros pot de 500g, je ne pouvais tout de même pas le mettre à la poubelle. J'ai donc trouvé cette recette de muffins sur le blogue Le trésor gourmand. J'y ai apporté quelques modifications et le résultat est surprenant. Les muffins sont moelleux, bombés et plus encore, ils ne goûtent pas du tout le fromage cottage!

Bonne popote!

Ingrédients

375 ml (1 1/2 tasse) de farine de blé entier
125 ml (1/2 tasse) de sucre
2,5 ml (1/2 c. à thé) de poudre à pâte
2,5 ml (1/2 c. à thé) de bicarbonate de soude
1 pincée de sel
250 ml (1 tasse) fromage cottage à 1% M.G.
125 ml (1/2 tasse) de bleuets (frais ou congelés) ou encore, des raisins secs ou des brisures de chocolat noir
60 ml (1/4 tasse) d'huile
60 ml (1/4 tasse) de lait
1 oeuf
2,5 ml (1/2 c. à thé) de vanille



Méthode:

Préchauffer le four à 190 C (375 F). 

Dans un grand bol, mélanger les ingrédients secs (farine, sucre, poudre à pâte, bicarbonate et sel).

Dans un autre bol, mélanger le reste des ingrédients.

Verser ce mélange sur les ingrédients secs et mélanger jusqu'à ce que la pâte soit homogène.

Verser dans des moules à muffins et enfourner pour 20 minutes.

Se conservent jusqu'à 3 mois au congélateur.

Salade de pois chiches, féta et basilic


Toujours dans ma lignée de salades estivales, en voici une autre de pois chiches et basilic frais.

Cette semaine, pour passer des restants de frigo, en l’occurrence un morceau d'oignon rouge et un autre de concombre, j'ai combiné le tout avec des légumineuses et un paquet de féta aromatisé aux herbes. En moins de 15 minutes, j'avais une superbe et savoureuse salade!

Rendement : 2-3 portions
Temps de préparation : 15 minutes

Ingrédients

  • 1 boîte (540 ml) de pois chiches, rincés et égouttés
  • 125 ml (1/2 tasse) de concombre coupé en petits cubes
  • 60 ml (1/4 tasse) d'oignon rouge haché
  • 60 ml (1/4 tasse) de basilic frais haché
  • 1 paquet de féta (125 g) aromatisé aux herbes

Méthode

Couper le concombre et hacher  l'oignon et le basilic frais et les ajouter au saladier.

Rincer et égoutter les pois chiches, puis les ajouter au saladier.
Enfin, ajouter le paquet de féta avec son huile qui servira de vinaigrette à la salade.

Mélanger et déguster!

Salade fruitée à la menthe


Une salade aux mariages de saveurs plutôt surprenants, mais ô combien délicieux et rafraîchissants!

Cette semaine, j'avais envie d'une salade de pâtes. J'avais un restant de penne de blé entier et un sac de nouilles aux oeufs. J'ai donc décidé de faire un mix des deux pour cette recette. Pour le reste des ingrédients, j'ai été inspirée par les chaleurs de l'été qui approchent. J'ai bien sûr opté pour la fraîcheur des fruits et celle de la menthe. Le résultat est exquis!

Rendement : 2 portions
Temps de préparation : 30 minutes

Ingrédients

  • 250 ml (1 tasse) de pâtes de votre choix
  • 1 poivron vert
  • 1 pomme rouge (j'ai utilisé une Spartan) 
  • 2 dattes fraîches
  • 30 amandes entières
  • 60 ml (1/4 tasse) d'oignon rouge haché
  • 60 ml (1/4 tasse) de menthe hachée
  • jus de 1/2 citron
  • 45 ml (3 c. à soupe) d'huile de noix
  • 30 ml (2 c. à soupe) de vinaigre de cidre

Méthode

Faire cuire les pâtes.
Trancher finement la pomme et bien arroser les morceaux de jus de citron pour empêcher l'oxydation.
Couper le poivron et la pomme en petits cubes. Hacher l'oignon, la menthe et les dattes, puis ajouter ces ingrédients dans un saladier.
Ajouter à la salade les pâtes cuites et les amandes.

Ajouter finalement le jus de citron, l'huile et le vinaigre. Mélanger et déguster!

Salade de couscous ensoleillée


Parce que l'été s'en vient et les grandes chaleurs aussi, j'ai envie de repas plus légers. Depuis les deux dernières semaines, je me suis donc remise activement à la création de nouvelles salades. En voici une toute simple qui se prépare en un rien de temps!

Rendement : 4 portions
Temps de préparation : 30 minutes

Ingrédients
  • 125 ml (1/2 tasse) de couscous sec
  • 1 boîte (170 g) de thon pâle dans l'eau, égoutté
  • 2 poivrons (rouge et jaune) 
  • 2 oignons verts
  • 60 ml (1/4 tasse) de coriandre fraîche hachée
  • 60 g (1/4 tasse) de féta
  • 1 orange
  • 60 ml (1/4 tasse) d'huile d'olive
  • 45 ml (3 c. à soupe) de vinaigre de vin blanc
  • Sel et poivre au goût
Méthode

Dans une casserole, mettre 1 tasse d'eau et le zeste d'une orange puis, amener à ébullition. Retirer la casserole du feu, y ajouter le couscous et couvrir pendant 5 minutes ou jusqu'à ce que le couscous est tout absorbé l'eau.


Couper les poivrons et le féta en petits dés, hacher les oignons verts et la coriandre, puis déposer dans un grand saladier. Ajouter le thon et mélanger.

À la salade, ajouter l'huile, le vinaigre et presser le jus d'une orange. Saler et poivrer au goût. Mélanger, servir et déguster!

Sandwich au coeur d'artichaut, tomates séchées, pesto et fromage de chèvre (lacto-végé)


Je n'ai qu'un mot à dire à propos de ma dernière création : Mmmmiiiaaaammm!!!


Temps de préparation : 15 minutes

Ingrédients (pour 1 sandwich)

  • 1 petit pain Ciabatta
  • 1 coeur d'artichaut en conserve, tranché
  • Tomates séchées (quelques morceaux)
  • 15 ml (1 c. à table) de pesto au basilic
  • 15 ml (1 c. à table) de fromage de chèvre
  • Quelques feuilles de mâche (ou autre verdure : épinards, luzerne, laitue, etc.)
Préparation
  1. Coupé le Ciabatta en deux et tartiner les tranches de pesto.
  2. Sur l'une des tranches, superposer le reste des ingrédients (mâche, coeur d'artichaut, tomates séchées et fromage de chèvre) et refermer le sandwich.
  3. Prendre plaisir à découvrir ce mélange de saveurs incroyablement délicieux!